Aurélien Bergot

Bergot, Aurélien_BLUE GOLD 3.jpg

* Faites défiler la page afin de voir la version française.

Central to the work of photographer Aurélien Bergot is the notion of the limits of power.

He is interested in the ways in which those who hold power model their environment with a view to cohabitation, or the contrary; exclusion. In the form of series and sequences, he assesses these limits of power by broaching his socio-political subject matter with a frontal documentary aesthetic; descriptive yet always formal, lending him to creating works about modern life whilst bringing into question our contemporaneity.

His latest series, Blue Gold, is a series relating to the notion of power in connection with the possession of water in Switzerland. 

What has been your path as an artist?  My artistic and professional career is very much integrated. I started with studies in architecture and I worked as a draftsperson in an architect's office for 5 years.  I then changed careers to work in communication at The European Broadcasting Union where I was in contact with the international media and images in general. I hence chose to continue my studies to develop the interest sparked in me for images, and I had the opportunity to be able to attend the prestigious Ecole de photographie in Vevey.  Following my studies in photography I went to to study Visual Art at HEAD in Geneva where I obtained a Bachelor Art.

After that, I was lucky to receive an art project grant which more or less gave me the freedom to work on my personal projects as I wished. These projects were produced, bought and exhibited in various institutions over a period of several years which allowed me to follow a path as an artist.

Bergot, Aurélien_La Citadelle 1.jpg

Did you study art? Do you think that these studies were useful or even essential from a professional perspective? My studies at the Ecole de photographie in Vevey gave me technical knowledge, the skills of observation and composition as well as historical theory.  We were permanently stimulated, as much by the more commercial aspects, as we were by the artistic. My time at HEAD allowed me to explore my photography practice in a truly artistic context and to cross over that boundary that still exists between photography and Art in general.

You are currently working as a commercial photographer. How did you get into this? Does it assist your practice? As well as my art practice I have always worked as a commercial photographer, it allows me to live. Thus, I have always kept a foot in both universes.

My commercial work is my main income source but also allows me to produce my art projects without the necessity to apply for stipends or work with institutions.  That gives me a certain freedom that one does not have when chasing after art grants. However, obviously it leaves me less time to work on my personal projects. It's essential to find a balance.

What is your personal definition of success?  Success is when we can live off our Art/passion and our peers appreciate our work.

What would you like to achieve as an artist? I would like to be able to dedicate more time to my personal projects. I would also like to produce a book of my works.

In your opinion, what are the obstacles that face contemporary artists? In Switzerland the biggest obstacle is the cost of living which makes it difficult for an artist to be able to live off their work.

There is a lack of support from public and private institutions which have a tendency to support the big names rather than emerging artists. These institutions also lack engagement in terms of production costs which are principally left to the artist to bear. It is difficult for young artists to find affordable spaces to present their work. There is also an absence of professional representatives and agents for local artists, which results in a lack of visibility of their work with potential collectors.

What do you think has contributed to your success to date? Financial support of my projects, obtaining grants for production and contacts.

If you could have any assistance with the professional aspects of your practice, what would it be? Financial support, visibility and connections with different people in the industry - galleries, collectors, etc.

What does the future hold? I am currently developing a project on the subject of vernacular architecture, construction designed without any particular function and in its placement within the environment. 

Also, my project Blue Gold which questions our relationship with water and its financial power in Switzerland. The series is a documentary voyage taken in the mountains' heights; a way in which to revisit the tradition of paintings of mountains and travel oriented towards the study of the contemporary landscape.

All images copyright and courtesy of Aurélien Bergot.

Like this interview? Subscribe to our Blog and the next one goes straight to your in-box.

Are you an artist? Join our FREE FB Group for #PractisingArtists for more industry insights and professional practice advice. 

Bergot, Aurélien_La Citadelle 7.jpg
Bergot, Aurélien_La Citadelle 6.jpg

VERSION FRANCAISE

La démarche photographique d'Aurélien Bergot s’articule autour de la notion de limite et de pouvoir.

Il s’intéresse à la manière dont les dominants modèlent leur environnement dans l’optique de cohabiter ou au contraire; d’exclure.  Sous forme de séries et de séquences, il trace un état des lieux de ces limites du pouvoir en appliquant à des sujets au caractère socio-politique une esthétique documentaire frontale, descriptive mais toujours formelle qui lui permet d’interroger notre contemporanéité en créant des tableaux de la vie moderne.

Sa dernière série Blue Gold est une recherche autour de la notion de pouvoir en lien avec la possession de l’eau en Suisse).

Bergot, Aurélien_Black Gold.jpg
Bergot, Aurélien_Blue Gold 7.jpg

Quel a été ton parcours en tant qu'artiste?  Ma carrière artistique et professionnelle s'est beaucoup mélangée. J'ai commencé par une formation en architecture et j'ai travaillé comme dessinateur en bâtiment dans un bureau d'architecte pendant 5 ans. J'ai ensuite changé de carrière pour travailler dans la communication au sein de l'Union Européenne de Radio-Télévision où j'ai été en contact avec les médias internationaux et les images en général. J'ai alors choisi de reprendre mes études pour développer cet intérêt naissant pour l'image et j'ai eu la chance de pouvoir intégrer la prestigieuse Ecole de photographie de Vevey. Suite à ma formation de photographe j'ai poursuivis mes études en Art Visuel à la HEAD à Genève où j'ai obtenu un Bachelor of Art.

J'ai ensuite eu la chance d'avoir une bourse pour un projet artistique et j'ai donc pu travailler sur mes propres projets de manière assez libre. Ces projets ont été publié, acheté et exposé dans des institutions pendant plusieurs années et cela m'a permis d'engager un parcours artistique.

Est-ce que tu as fais des études? Est-ce que celles-ci ont été utiles/essentielles pour ton apprentissage professionnel?  Ma formation de photographe à l'Ecole de photographie de Vevey m'a apprit les bases de la technique, le regard, la composition ainsi que les références historiques. Nous étions en permanence stimulé autant pour des demandes professionnelles qu'artistiques. Mon passage à la HEAD m'a permis d'inscrire mon travail photographique dans une démarche réellement artistique et de rendre perméable cette frontière encore présente entre la photographe et l'Art en général.

Actuellement, tu es photographe professionel.  Comment es-tu entré dans ce domaine? Est-ce-que ce poste aide ta démarche artistique? En parallèle de mon travail artistique j'ai toujours eu des mandats professionnels, cela me permettait de vivre. J'ai donc toujours gardé un pieds entre ces deux univers.

Mes mandat commerciaux me permettent évidemment de vivre sur le plan financier mais aussi de produire mes projets artistiques sans passer par les demandes de bourses ou les institutions.Cela me laisse une liberté de mouvement que l'on a pas quand on doit courir après les subventions artistiques. Par contre cela me laisse évidement moins de temps pour développer mes projets. Il faut trouver un équilibre.

Quelle est ta définition personnelle du succès? 

Le succès c’est quand on arrive à vivre correctement de notre Art/passion et que nos pairs apprécient notre travail.
— Aurélien Bergot

Qu'aimerais-tu achever en tant qu'artiste?  J'aimerais pouvoir consacrer plus de temps à mes projets personnels.  J'aimerais aussi me consacrer à l'édition de mes travaux sous forme de livres.

Selon toi, quels sont les obstacles / craintes auxquelles font face les artistes contemporains?  L'obstacle le plus important en Suisse, en tout cas, c'est le prix de la vie qui permet difficilement aux artistes de vivre correctement de leur art. Il y a aussi, le manque de soutien des institutions publiques et privées qui ont tendance à donner à des noms plutôt qu'à des artistes en devenir. Leur manque d'engagement dans la production qui est la charge principal des artistes. La difficulté de trouver des lieux abordables pour ces jeunes artistes pour présenter leur travaux. L'absence d'agents professionnels et de représentants pour les artistes locaux.Donc la visibilité de leurs travaux et le lien avec de potentiels acheteurs.

Bergot, Aurélien_Blue Gold 8.jpg

Quels sont les facteurs qui ont contribué à ta démarche artistique jusqu'au maintenant?  Le soutien financier de mes mandats professionnels, l'obtention de bourses d'aide à la création, et les contacts.

Si tu pouvais avoir de l'aide du côté professionnel, cela serait quoi ?  Un support, une visibilité et des connections avec les différents acteurs de l'Art, les galeristes, acheteurs, etc.

L'avenir, la prochaine étape?  Je développe une recherche autour de l'architecture vernaculaire, le construit sans fonction évidente dans son intégration au paysage.  Ainsi que mon projet Blue Gold qui interroge notre rapport à l'eau et à son pouvoir financier en Suisse. A travers des voyages, documentaires en haute montagne; une manière de revisiter la tradition de la peinture de montagne et de voyager orienté sur l'étude du paysage contemporain.

Tous droits réservés à l'artiste Aurélien Bergot.

Avez-vous aimé ce témoignage? Souscrivez à notre blog et nous vous enverrons le prochain entretien à votre adresse e-mail. 

Vous êtes un artiste professionnel? Joindre notre groupe Facebook (Exclusivement réservé aux artistes. (*en anglais)